Auteur Sujet: Sénatus-Consulte organique du 28 Floréal an XII (18 mai 1804)  (Lu 1850 fois)

Hors ligne during

  • Officier d'HistWar : Grognard de la Vieille Garde
  • Général de Division
  • *****
  • Messages: 2849
bonjour.

le dernier , si vous souhaitez tout lire cliquez sur le lien  ;)

Titre XVI et dernier
 
ART. 142. - La proposition suivante sera présentée à l'acceptation du peuple, dans les formes déterminées par l'arrêté du 20 floréal an X : — " Le peuple veut l'hérédité de la dignité impériale dans la descendance directe, naturelle, légitime et adoptive de Napoléon Bonaparte, et dans la descendance directe, naturelle et légitime de Joseph Bonaparte et de Louis Bonaparte, ainsi qu'il est réglé par le sénatus-consulte organique de ce jour. "

http://www.facebook.com/notes/souvenir-napol%C3%A9onien/s%C3%A9natus-consulte-organique-du-28-flor%C3%A9al-an-xii-18-mai-1804/10150211380154185

salutations Grognards

Hors ligne oster1815

  • Colonel
  • ***
  • Messages: 999
Re : Sénatus-Consulte organique du 28 Floréal an XII (18 mai 1804)
« Réponse #1 le: 18 mai 2012, 19:14:14 pm »
Citer
Le peuple veut l'hérédité de la dignité impériale dans la descendance directe................ :shock:   

Je sens que ma tension remonte........... ;)
Si tu veux la PAIX, connais la GUERRE  !  Gaston Bouthoul

Hors ligne during

  • Officier d'HistWar : Grognard de la Vieille Garde
  • Général de Division
  • *****
  • Messages: 2849
bonjour Oster.

Je sens que ma tension remonte........... ;)

pourquoi ?
crois-tu qu'a l'èpoque les Français pleuraient la convention et la terreur  :?:
ou le directoire et la corruption  :?:

crois-tu qu'ils rejetaient le concordat et le code civil , la banque de France et le le rétablissement des finances  :?:

C'est sous Napoléon que la France connut d'importantes réformes qui contribuèrent à forger l'identité du pays à la suite de la Révolution, et font de lui un des pères de nos institutions. Après la Révolution, les Français ont obtenu de nouvelles libertés, et acquis l'égalité civile. Libérés du joug féodal et des prélèvements du clergé (dîme), les paysans restaient sous l'influence de bourgeois, qui s'enrichissaient et constituaient de grandes propriétés. Mais tous sans exception souhaitaient la tranquillité, la stabilité économique, la fin des bouleversements politiques et de l'insécurité dans les campagnes. C'est le but que s'était fixé Bonaparte, alors Premier Consul.

................................................................................

L'histoire intérieure du Consulat (1799 - 1804) fut celle d'une réorganisation efficace et rapide de l'administration territoriale. Une police s'empressa de rétablir l'ordre autour de la Provence ou du Languedoc où des brigands s'étaient installés. Mais ces mesures s'avérèrent souvent excessives (2 500 personnes incarcérés dans les prisons d'État), d'autant plus que le brigandage ne cessa pas complètement. De nouvelles routes permirent de rétablir les voies de communication, et elles avaient pour but de faciliter le déplacement des armées et des agents. La centralisation du pouvoir amorcée sous l'Ancien Régime fut renforcée par le Consulat. Napoléon prenait la majorité de ces décisions au palais des Tuileries où il s'était installé.

...

allez je te laisse un lien ou sans nul doute tu trouveras à selectionner juste la phrase anti-Bonaparte ou Napoléon  ;)

http://www.histoire-france.net/epoque/france-napoleon.html

salutations.

Hors ligne oster1815

  • Colonel
  • ***
  • Messages: 999
Re : Sénatus-Consulte organique du 28 Floréal an XII (18 mai 1804)
« Réponse #3 le: 20 mai 2012, 16:46:12 pm »
Citer
allez je te laisse un lien ou sans nul doute tu trouveras à selectionner juste la phrase anti-Bonaparte ou Napoléon 


Merci pour le lien  ( cf   "Un régime despotique"  :mrgreen: ) mais c'est superflu......c'est aussi mon opinion pour cet Imperial Circus et tout ce qui tourne autour  :!:

Mais cela ne te fait-il pas penser au Bling-Bling que nous risquons de payer encore longtemps  :?:

Ce qui n'enléve rien au mérite du Code Civil et autres institutions dont l'utilité n'est pas contestée ......sauf mauvaise foi contreproductive   ;)
Si tu veux la PAIX, connais la GUERRE  !  Gaston Bouthoul