Auteur Sujet: L'uniforme napoléonien de 1815 à nos jours: les usages d'un patrimoine militaire  (Lu 7148 fois)

Hors ligne GénéraL GuiLLauMe

  • Chevalier d'HistWar : Grognard de la Jeune Garde
  • Colonel
  • ***
  • Messages: 906
    • http://www.histwar.fr/
Bonjour à tous,


Je suis actuellement en 1ère année de master recherche (Histoire) et je souhaite vous faire part ici (et sans doute sur le forum napoléon1er plus tard),  de mon sujet de mémoire dont voici l'intitulé:  " l'uniforme napoléonien de 1815 à nos jours: les usages d'un patrimoine militaire".

Entendons par uniforme napoléonien, tous les uniformes militaires du Ier Empire quelque soit la couleur et le grade :) .

Pourquoi ce sujet de mémoire ? J'étais parti d'abord sur la reconstitution des batailles napoléoniennes. En effet je me suis toujours demandé, pourquoi presque 200 ans après le Ier Empire, il y avait de telles célébrations. Depuis quand, comment et pourquoi ?

Très vite... il s'est avéré que je devais revisiter tout le 19ème siècle pour espérer une trame logique, voila pourquoi mon sujet s'est considérablement élargit, ce qui est loin de me déplaire.

Pourquoi je vous en fait part ? Pour la bonne raison que certains d'entre vous, collectionneurs, membres d'associations de reconstitution historique ou encore passionnés d'histoire, pourriez peut être m'aider sur certains point. Enfin j'essayerai de vous apporter ici le fruit partiel de mes recherches (déjà assez avancées) pour tout ceux que ça intéresserait.

Je vous expliquerai prochainement comment s'articule mon sujet, les grands thèmes, la chronologie etc...

En attendant, si vous avez des idées, des réflexions, je vous invite à m'en faire part. L'intitulé du sujet a été construit après mes premières recherches: mais qu'évoque de prime abord ce sujet pour vous ?




« Modifié: 04 janvier 2012, 20:50:12 pm par JMM »
Venez soutenir mon tout jeune groupe.
Venezir  https://www.facebook.com/pages/Venezir/218124438369804

Hors ligne D.C. Parquin

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 2176
Bien reçu et compris, je dispose d'un certain nombre de rééditions d'ouvrages sur les uniformes de l' Empire et serai disposé a t'en faire profiter, si besoin.
Cordialement.
« Modifié: 04 janvier 2012, 16:54:46 pm par D.C. Parquin »

Hors ligne GénéraL GuiLLauMe

  • Chevalier d'HistWar : Grognard de la Jeune Garde
  • Colonel
  • ***
  • Messages: 906
    • http://www.histwar.fr/
Merci c'est super :) , je te contacterai au besoin.
Toutefois, je vais peu traiter l'uniformologie en elle même, on aura l'occasion d'en reparler. Joyeux anniversaire au passage ;)
Venez soutenir mon tout jeune groupe.
Venezir  https://www.facebook.com/pages/Venezir/218124438369804

Hors ligne D.C. Parquin

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 2176
Merci c'est super :) , je te contacterai au besoin.
Toutefois, je vais peu traiter l'uniformologie en elle même, on aura l'occasion d'en reparler. Joyeux anniversaire au passage.

A ton service et merci au passage (pas de la Bérézina,  ;)bien sur).

Hors ligne baurya

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 1728
Ci joint une adresse où vous pouvez trouvez moults ouvrages sur les uniformes français, de l'Empire à nos jours (site à explorer pour de plus amples informations)

http://livres.histoireetcollections.com/themes/9/uniformes-d-autrefois.html

le dernier ouvrage publié traite de la période de 1943 à 1956.


Hors ligne D.C. Parquin

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 2176
Ci joint une adresse où vous pouvez trouvez moults ouvrages sur les uniformes français, de l'Empire à nos jours (site à explorer pour de plus amples informations)
http://livres.histoireetcollections.com/themes/9/uniformes-d-autrefois.html
le dernier ouvrage publié traite de la période de 1943 à 1956.

Très intéressant et je viens d'en découvrir qui vont enrichir ma collection.

Hors ligne GénéraL GuiLLauMe

  • Chevalier d'HistWar : Grognard de la Jeune Garde
  • Colonel
  • ***
  • Messages: 906
    • http://www.histwar.fr/
Comment va s'articuler ma réflexion ?

L'idée est de voyager avec l'uniforme napoléonien réformé en 1815 jusqu'à nos jours. La trame directrice sera l'historiographie autour de la légende napoléonienne. Curieusement je n'ai trouvé aucune étude de la légende napoléonienne à travers l'uniforme, or nous allons voir l'importance de cet uniforme à travers le temps. Qu'est-ce qu'il symbolise à une époque donnée ? Est-il détourné ? Utilisé à quelles fins ?

Pour commencer, je m'attaque à rechercher toutes les manifestations publiques montrant un vétéran de la Grande Armée en uniforme d'Empire. Cette partie se délimite de 1815 jusqu'aux années 1890 , date ou les derniers vétérans décèdent.

Qu'est ce qui me vient à l'idée ? des dates clés: comme le 15 décembre 1840 jour du retour des Cendres de l'Empereur, Les révolutions de 1830 et 1848, la mise en place de la médaille de Sainte Hélène en 1857, le bicentenaire de la naissance de l'Empereur en 1869...

Bref des dates qu'on peut qualifier d'historiques. J'épluche les journaux de l'époque numérisés sur Gallica:

http://gallica.bnf.fr/

Je lis de nombreux ouvrages consacrés à la légende napoléonienne dans l'espoir d'avoir des pistes:

J. Lucas-Bubreton, Le culte de Napoléon 1815-1848
J. Tulard, le mythe de Napoléon
S. Hazareesingh, la légende de Napoléon

Suite au prochain épisode... ;)

Venez soutenir mon tout jeune groupe.
Venezir  https://www.facebook.com/pages/Venezir/218124438369804

Hors ligne D.C. Parquin

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 2176
Très bonne démarche dont je réalise l'objectif.

Hors ligne Bruguière

  • Officier HistWar
  • Modérateurs
  • Chef d'Etat-Major
  • ******
  • Messages: 3863
  • Fais ton Devoir
Vaste et noble tâche !!!! ;)

Hors ligne during

  • Officier d'HistWar : Grognard de la Vieille Garde
  • Général de Division
  • *****
  • Messages: 2849
bonjour Général Guillaume.

beau sujet que ce mémoire à traiter.  ;)
voila ce que represente pour moi ce sujet puisque tu le demandes  :mrgreen:
l'uniforme représente un lien direct entre la nation et son armée,c'est une identification certaine des valeurs portées par la troupe républicaine et en même temps une identification au pouvoir en place , comme lors de l'Empire, car cela peut paraître simple,mais la fracture avec l'ancien régime est flagrante au niveau vestimentaire après 1789, des 1792, c'est de la d'ailleurs que vient le terme " bleu " pour marquer la différence entre les anciens et les nouveaux .
n'oublie pas ( si cela peut-être utile bien sur ) à comparer la tenue des Chasseurs à Pied de la Garde Impériale avec celle des légionnaires en tenue de parade, idem pour la tenue des pionniers Légion Etrangére et celle de l'Empire.
car c'est un peu une continuité des valeurs de la Grande Armée qui sont portées pour aujourd'hui par la Légion Étrangère.

salutations grognard.

Hors ligne D.C. Parquin

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 2176
Ainsi que la tenue de la Garde républicaine.

Hors ligne GénéraL GuiLLauMe

  • Chevalier d'HistWar : Grognard de la Jeune Garde
  • Colonel
  • ***
  • Messages: 906
    • http://www.histwar.fr/
Merci messieurs :)

Je note cet aspect de "continuité" qu'il peut y avoir entre l'armée d'aujourd'hui et celle de l'Empire, ce sera sans doute un point à aborder à un moment ou à un autre, intéressant !

**********

Dans les livres que j'ai cité plus hauts consacrés à la légende napoléonienne, j'aimerai avoir quelques infos sur la période 1815-1821 .

Pendant la Restauration, il y a eu apparemment énormément de complots contre les Bourbons, mais également beaucoup de rumeurs, d'intrigues... Dans la plupart de ces complots on trouve des demi-soldes, des éléments de l'ancienne armée de Napoléon, qui sont bien souvent à la tête d'organisations secrètes. Ces complots sont souvent mal coordonnés et à caractère beaucoup trop "local" pour prendre des allures d'élan national pour renverser la monarchie. Et bien entendu la police veille...

Or ce qui ressort de ces complots, outre qu'il y a d'anciens soldats de l'armée de Napoléon à leur tête, c'est l'apparition de la  cocarde tricolore, des Aigles, du drapeau tricolore ... tous ces emblèmes et ces symboles de la Révolution et de l'Empire, qui sont interdits sous la Restauration et qui représentent  l'opposition au régime. Tous les historiens en parle de ces emblèmes, MAIS ils se gardent bien de dire si les ex soldats sont en uniforme d'Empire ou non ? (est ce que ça va de soi ?)

On m'avait dit que les uniformes avaient évolué dès la Restauration. Mais pour le moment (1815-1821) l'uniforme Ier Empire en lui même ne semble pas être un symbole ( les cocardes et les aigles beaucoup plus). Cela veut dire que les uniformes de la Restauration ne sont pas si différents que ceux du Ier Empire ? Cela veut dire qu'on ne peut pas faire la différence de loin entre un soldat en uniforme d'Empire et un autre en uniforme de la Restauration (à part les Aigles brodés...) ?

Voila, c'est la question que je me pose... dans les corps prestigieux et dans les tenus d'officiers les changements ont l'air beaucoup plus importants. Mais pour les uniformes plus courants, de la "ligne", vous avez des idées ?

Cela pourrait me donner quelques pistes, c'est la période ou j'ai le moins d'infos sur ces ex soldats de la Grande Armée en uniforme d'Empire. D'ailleurs il me manque une info fondamentale: y a t-il une lois sur le port illégal d'uniforme à cette époque ?

Si vous avez des idées... ;) sinon je passerai à l'étape supérieure.
Venez soutenir mon tout jeune groupe.
Venezir  https://www.facebook.com/pages/Venezir/218124438369804

Hors ligne D.C. Parquin

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 2176
http://www.grosser-generalstab.de/lh/lh.html

Bonjour, en réponse, l'uniforme de la seconde Restauration a quelque peu évolué pour des détails sauf dans la suppression de l'infanterie légère et la création de nouveaux régiments de cavalerie.

Quant au port de l'uniforme de l'Empire, les vétérans le portait certainement au cours de réunions d'anciens mais pas de façon ostensible; la police veillait bien sur.

Hors ligne thilio

  • Général de Brigade
  • ****
  • Messages: 1143
Merci pour ce lien  ;)

Hors ligne GénéraL GuiLLauMe

  • Chevalier d'HistWar : Grognard de la Jeune Garde
  • Colonel
  • ***
  • Messages: 906
    • http://www.histwar.fr/
Bonjour,

http://www.grosser-generalstab.de/lh/lh.html

Bonjour, en réponse, l'uniforme de la seconde Restauration a quelque peu évolué pour des détails sauf dans la suppression de l'infanterie légère et la création de nouveaux régiments de cavalerie.

merci Parquin pour ce lien, donc à priori pas trop de grandes évolutions. On en revient toujours au symbole de la cocarde et de l'aigle qui ne sont pas des éléments de l'uniforme en soi ;)...

*****

Je viens de terminer la lecture de ce livre:

Walter Bruyère-Ostells, La Grande Armée de la liberté, Tallandier, 2009.

Très bon ouvrage consacré aux vétérans de la Grande Armée combattant en Amérique du Sud et dans les mouvements libéraux en Europe. Beaucoup de vétérans ont occupé des places très importantes dans ces mouvements... Je conseille la lecture ;)

En rapport avec mon sujet qu'apprend t-on ? Peu de choses comme je m'y attendais, mais tout de même des éléments intéressants sur la période 1815-1820,1825... Période très maigre en informations jusque là, pour moi.

- Pendant et après la guerre d'indépendance du Chili, d'anciens officiers de la Grande Armée occupent des postes clés dans le domaine militaire. L'armée va suivre une formation militaire à la française et les "uniformes furent modelés sur celui des écoles militaires françaises".

==>L'idée à développer c'est qu'il y  a une exportation du modèle militaire français, jusque dans l'uniforme... La transmission d'un "savoir faire" ... Je ne vais pas plus loin, sinon je risquerai de rédiger mon mémoire sur ce forum :D.


- Deuxième élément intéressant, l'expédition françaises en Espagne en 1823 pour mater les mouvements libéraux. Après les échecs de complots en France pour renverser les Bourbons, l'idée des "bonapartistes" (on les appellera ici juste par commodité, mais il faut entendre aussi "libéraux, "napoléonistes et bien d'autres ambiguïtés) va être de retourner l'armée contre le régime monarchique. De nombreux officiers, soldats de l'ex Grande Armée vont épouser le mouvement libéral en Espagne... Lorsqu'ils apprennent l'intervention d'un corps d'armée français, ils vont multiplier leur propagande "bonapartiste" là ou est stationné le corps expéditionnaire et tenter d'approcher ses officiers.

Les ex soldats de l'armée napoléonienne vont donc aller en Espagne défendre la cause du libéralisme, beaucoup sont déjà compromis dans différents complots en France. Quand le corps expéditionnaire français franchit la frontière espagnole, les 200 bonapartistes français se sont vu fournir des uniformes de la Garde Impériale (je n'ai pas encore trouvé comment...?) et forment deux compagnies de Grenadiers et une compagnie de Chasseurs puis s'auto- baptisent "bataillon de Napoléon II".

Ce bataillon emmené par l'officier Fabvier va aller à la rencontre du corps expéditionnaire français. Le Préfet de Saint Jean de Luz note: "ils étaient armés et habillés à l'instar de l'ex Garde Impériale". Je passe les détails car ce n'est pas mon propos ici, mais il se trouve que ce bataillon aura pendant sa marche beaucoup de déserteurs, et qu'ils seront dispersés à coups de canons par le corps français malgré leurs tentatives de retourner les régiments...


==> Il y a matière à faire un excellent développement autour de notions sensibles, ambigues: " libéraux", "Napoléon II", "uniformes de la Garde Impériale" etc... Ces "bonapartistes" se battent pour la cause libérale... On voit ici l'impact des Cents Jours sur la perception globale du Ier Empire. Là aussi je passe sur les développement que je ferai dans mon mémoire...

*******

Comme vous voyez, en partant de rien on arrive à trouver quelques petites choses très intéressantes à analyser et à confronter, débouchant sur une tentative de raisonnement scientifique.

La suite au prochain épisode... ;) 
Venez soutenir mon tout jeune groupe.
Venezir  https://www.facebook.com/pages/Venezir/218124438369804